La numérologie et ses nombres, le dossier complet

Accueil > Astrologie > La numérologie et ses nombres, le dossier complet

Mots clés : numérologie, voyance, nombre, interprétation, kabale, tetraktys

Un peu d'histoire

Avec le célèbre Pythagore héritier des sagesses plus anciennes, à  la science des nombres a encore avancé (ainsi le concept de "Tétraktys" : 1 + 2 + 3 + 4 = 10 = 1 d'o๠: 4 = 1 ...) illustrant et démontrant la répartition de l'unité divine (ou cosmique = uni-vers) en 4 parties, éléments, directions...

Ce concept de Tétraktys a été repris par la Kabbale juive.

Le Tetraktys est une figure triangulaire composée de rangées d'un, deux, trois, et quatre points. Il était aussi important pour les Pythagoriciens que la croix pour des chrétiens, parce qu'il a symbolisé les quatre éléments la terre, air, le feu, et l'eau.

Les quatre premiers nombres ont également symbolisé l'harmonie des sphères et additionnés jusqu'à  dix, il représentait l'unité d'un ordre supérieur.

Lorsque les élèves de Pythagore commençaient leurs initiation, ils devaient jurer serment secret par le Tetraktys : "bénissez-nous, nombre divin qui a produit des dieux et des hommes ! Tetraktys saint des saints, racine et source vive de création éternelle ! Toi nombre divin qui commence par l'unité profonde et pure jusqu'à  ce que tu viennes aux quatre saints ; tu deviens alors la mère de tout, comprenant tout et liant tout, le premier né, celle qui jamais ne fait d'écart, étant les dix saints qui jamais ne s'arràªtent, la clef de toute chose".

Le Tetraktys a une signification très mystique et s'appelle parfois "le tétrad mystique". Il a été employé par la Cabale pour représenter le nom de Dieu. Ainsi le Tetraktys fà»t associé au nom de Dieu YHWH

72 est le nombre magique du Tetraktys et aussi un des nombres symboliques astrologiques le plus pur. Ainsi ce nombre 72 est lié à  la fréquence du pouls du sang humain (les 72 microcosmiques) et avec le soleil (rétrograde en raison du précession) exactement 1 degré (les 72 macrocosmiques). L'homme lié au tout dans une màªme pulsation...

Ajoutez la première ligne à  la deuxième ligne - 3;
Ajoutez la deuxième ligne à  la troisième ligne - 5;
Ajoutez la troisième ligne à  la quatrième ligne - 7;
Ajoutez l'en second lieu, tiers et rayez en avant ensemble - 9;
Ajoutez chacune des quatre lignes ensemble - 10.
Le nombre numérique du nom des égales de Yahweh les plus élevées à  26.

YHWH (Y=10, H=5, W=6, H=5).

26 = (3 x 7 ) + 5

YH (Jah) = 15

Y=10; H=5

3+5+7 or 3x5

YHW (Jaho) = 21

Y=10; H=5; W=6

3x7

YHWH (Jehovah) = 26

Y=10; H=5; W=6; H=5

3x7+5

Maintenant, si nous ajoutions les trois lettres Mystiques (A B L) à  ce triangle (voir la triangle ci-dessus), le résultat est 105 (parce qu'A=1, B=2, et L=30). 72 (Tetraktys) + 32 (Aleph + Beth + Lamed: 1+2+30) = 105

105 = 3 x 5 x 7

Cette mystique des chiffres 3 5 et 7se retrouve dans plusieurs symboles juifs comme les fameux chandeliers...

Moà¯se l'apprit chez les égyptiens et il transmit son savoir au hébreux. Ainsi dans la "Kabbale", l'étude des nombre joue un grand rà´le et l'arbre de vie fourmille de symbolique de nombres.

Chez les celtes, la magie des runes mais aussi le langage oghamique des druides se référent à  une symbolique chiffrée.

Mais on retrouve aussi l'importance des chiffres dans l'art divinatoire du yi-king chez les asiatiques.

Mais plus étonnamment encore avec la géomancie méthode divinatoire des Africains.

Elle a survécu à  l'obscurantisme religieux du moyen-à¢ge et ses développements alchimiques ont jeté les bases des premières mathématiques surtout avec John dee. ou Isaac Newton, mais aussi Blaise... Pascal...

Plus récemment, les nombres ont été utilisés dans les biorythmes, mais aussi dans l'interprétation des ràªves. Bien entendu les tarots et astrologies diverses se basent également d'une façon ou d'une autre sur les cycles naturels des planètes et donc sur leur codification en nombres.

De sorte que l'on peut dire que nombre et magie, nombre et oracle sont souvent associés.

Les nombres ont été utilisés de quatre manières.

  1. Pour la mesure de la nature, de ses cycles, du temps, des saisons.
  2. pour l'interprétation du divin, ou de l'enseignement à  travers la symbolique des nombres, la trinité, l'UN en sont des exemples courants. Avec quelques nombres on peut décrire l'univers, le visible et l'invisible. Toute la matière procède et est écrite par les nombres. La kabbale des hébreux aussi décrit les relations de Dieu et du monde (donc des hommes) au travers de l'arbre de vie, chemin composé d'étapes et de 10 stades pour atteindre la lumière divine, les 10 sephiroth. La torah aussi est un code en soi et récemment l'interprétation du code de la Bible part des techniques les plus pointues en cryptologie qui ne sont d'autres que des arrangements de nombres.
    (Il existe 9 plans angéliques ou Séphirah et 9 nombres principaux - de 1 à  9 irréductibles - qui s'y rapportent. Les nombres suivants de 1 0 à  22 - sont réductibles.)
  3. pour la définition de principes universels, le célèbre théorème de Pythagore et d'autres essais plus ou moins réussis amènent progressivement des premières connaissances en géométrie des Indous, puis des babyloniens, des égyptiens et des grecs aux mathématiques modernes.
  4. d'un point de vue ésotérique, le nombre est un moyen d'atteindre le cinquième élément. les concepts de musique de langage des oiseaux ou d'harmonie des sphères se basent sur la manipulation et l'arrangement magique des nombres.

 

Les nombres n'ont pas de pouvoirs en eux-màªmes, ils ne sont que l'émanation de lois naturelles et l'application de ces lois.

En numérologie chaque nom et prènom date de naissance fixent les chemins du destin, le karma de l'àªtre. Ainsi tout semble écris et les défis à  relever peuvent àªtre identifiés par l'analyse de votre thàªme.

La numéérologie est en fait une science de l'Egypte Ancienne,qui se propose d'étudier, entre autres, la personnalité et la destinée des gens. Elle s'intéresse à  la valeur symbolique des nombres. A chaque lettre de votre nom et de votre prènom correspond un nombre.

Les nombres vont de 1 à  9 en numérologie car tous autre nombre peut se réduire à  un de ceux là : exemple 43 = 4+3 =7 , 223+11= 234= 2+3+4=9....12*2=24=2+4=6

La numérologie déterminer plusieurs nombres, voici une idée des principaux nombres mais il existe plusieurs variantes de ces calculs, comme le nombre du karma:

  • Le nombre actif (le moi intérieur). Le nombre actif est calculé à  partir du premier prènom. Il indique ce que l'on peut accomplir seul avec soi-màªme..
  • Le nombre d'hérédité (les influences extérieures) Le nombre d'hérédité est calculé à  partir du nom seul. Il indique l'apport de la famille, l'hérédité.
  • Le nombre d'expression (la combinaison de ce que vous àªtes et des influences extérieures). Le nombre d'expression est calculé à  partir du nom et prènoms, ainsi que du pseudonyme. Il indique ce que l'on présente aux autres, la façade sociale.
  • Le nombre de coeur (ou d'idéal de soi) est calculé à  partir de la somme des voyelles du nom et prénoms, ainsi que du pseudonyme. Il indique le désir profond ou la motivation profonde de soi, ce qui pousse à  agir dans la vie. Il est assez choquant pour certains de voir leurs motivations les plus profondes prédéfinies.. mais dans la numérologie, tout est déjà  écrit..., la pièce ne doit àªtre que jouée...mais la manière dont on la joue est libre.
  • Le chemin de vie est calculé par l'addition de la date de naissance. Il indique les obstacles intérieurs ou extérieurs, qu'il faut vaincre, et les besoins particuliers à  réaliser sur sa route.
  • Le nombre de l'essence du chemin de vie, appelé aussi nombre de vie, est calculé par la réduction à  un seul chiffre du chemin de vie et du nombre d'expression. Il donne une raison qui pousse à  suivre le chemin de vie.
  • Le nombre de réalisation, est l'addition du jour de naissance et du mois de naissance. C'est une condition à  réaliser afin de s'épanouir pleinement.
  • Le nombre d'équilibrese calcule en effectuant la somme des majuscules du nom et des prénoms, et en la réduisant, en tenant compte des nombres 11 et 22. Il indique ce dont a besoin un individu pour garder son équilibre.
  • le cycle du chemin de vie est découpé en trois étapes, à  chaque étape une série de nombres fixent les grandes lignes des étapes de votre vie. Le nombre du premier cycle, qui commence à  la naissance, est le celui du mois de naissance, réduit. Le nombre du second cycle est celui du jour de naissance, réduit. Le nombre du troisième cycle est celui de l'année de naissance réduit.
  • les apogées sont des cycles ou commencent une nouvelle orientation de vie. Le premier apogée débute à  la naissance. Le deuxième apogée commence à  36 ans - le chemin de vie. Si le chemin de vie est 3, le deuxième apogée commence à  33 ans. Le troisième apogée a lieu 9 ans après l'apogée 2. Le quatrième et dernier apogée a lieu 9 ans plus tard, allant jusqu'à  la fin de la vie.
  • (Apogée 1 = jour + mois de naissance. Apogée 2 = jour + année de naissance. Apogée 3 = Apogée 1 + apogée 2. Apogée 4 = mois + année de naissance.)

A chacun de ces nombres peut àªtre associé un défi, quelque chose à  réaliser.

Symbolique des nombres

1 : représente Dieu, l'unité, l'origine de tout. En alchimie, selon Agrippa, "le nombre 1 se rapporte au Dieu supràªme, lequel étant un et innombrable, crée cependant les choses nombrables et les contient en soi". Saint Augustin affirme de màªme disant que l'Unité se rapporte "au Dieu supràªme, Principe de toutes choses" Chiffre du Maàªtre de la Parole et de la Parole elle-màªme, pour les Egyptiens.

2 : représente la dualité, la complémentarité mais aussi les oppositions (aussi yin et yang, bien et mal) Chiffre du Dieu-Fils - le Verbe - au sein de la Trinité, dans la symbolique chrétienne. Si 1 est l'essence, 2 est l'existence. Le 2 est le premier nombre à  s'écarter de l'unité, souligne Hugues de Saint Victor, et par cela il symbolise le pàªché. C'est aussi le premier nombre qui admet la division, ajoute-t-il, et par là , il symbolise les choses corruptibles. Symbolise l'amour, la charité, puisque qu'il y a nécessairement dualité entre celui qui donne et celui qui reçoit. Symbole de la sexualité puisque le 2 représente aussi la division de l'unité en masculin et féminin.

3 : représente la conséquence du 2, la synthèse qui vient de la thèse et de l'anti-thèse. Nombre représentant la Sainte Trinité, il est aussi le chiffre du Saint-Esprit, la troisième personne de la Trinité. La symbolique maçonnique de l'oeil dans un triangle rappelle cela. Nombre de l'homme car celui-ci est composé d'un corps, d'une à¢me et d'un esprit. Selon le Livre des rites (Li-ji) l'homme, intermédiaire entre le ciel et la terre, correspond également au nombre trois. Symbole du compas. Nombre parfait selon les chinois. Nombre favorable associé à  l'accouchement et à  la naissance. Nombre sacré de la femme chez les Mayas. Pour les égyptiens, 3 est le nombre du cosmos qui comporte trois éléments: ciel, terre et duat (zone entourant le monde intermédiaire entre la terre et les esprits célestes).

4 : représente la nature, les quatre éléments : l'air, l'eau, la terre, le feu. Les quatre directions et les quatre vents, les quatre dieux et déesses. Il représente l'union des trois Personnes de la Sainte Trinité en un seul àªtre. En ce sens le chiffre 4 symbolise la famille, étant considéré comme une autre image du chiffre 1. Simple projection de l'unité, il est le nombre de l'organisation et du rythme parfait. Dans la mythologie grecque, c'est le nombre de Jupiter, loi vivante, maître de la protection et de la justice, organisateur de tout ce qui a été créé. Symbole de la totalité, il est considéré par les initiés comme la racine de toutes choses. Chiffre de la double dualité, deux plus deux, et de la mesure universelle, selon les pythagoriciens. Représente le sens de révélation, de stabilité, selon St-Jàªrome. Saint Ambroise voit dans le 4 un nombre néfaste. Représenté symboliquement par le carré, la croix ou l'équerre. Chez les Amérindiens, ce nombre est celui de la perfection: les prières sont répétées quatre fois, les danses ont quatre temps, et les guerriers marquent quatre temps d'arràªt avant de foncer sur leurs ennemis. Symbolise la Terre, ou ce qui est terrestre, la totalité du créé et du révélé, selon la Bible. Symbolise l'incarnation des àªtres dans la matière. Symbole du féminin ou de la femme, pour des raisons anatomiques - les quatre livres sur le corps de la femme. Nombre de la force, il figure sur les pentacles de défense et sur les armes. Chiffre de l'équilibre.

5 : représente le cycle par la synthèse des quatre éléments, l'éternel recommencement, car le 5 se regénère lui-màªme dans bon nombre d'opérations mathématiques...9x5 = 45 C'est le nombre de l'harmonie et de l'équilibre. C'est aussi le nombre de la grà¢ce divine. Le chiffre 5 est caractéristique de l'homme. D'abord, selon la Kabbale, c'est le chiffre de l'Homme parfait - débarrassé du cà´té animal. Selon la Bible, il est le symbole de l'Homme-Dieu de par les cinq plaies du Christ en croix - à  ce titre, il est aussi considéré comme le nombre de la grà¢ce. Mais il est aussi associé à  l'homme en général - 2 + 3 - possèdant un caractère instable de dualité, 2, malgré sa divinité, 3. Le 5 se retrouve également dans le corps humain: les cinq doigts de la main et des pieds, les cinq sens - le toucher, le goà»t, l'odorat, l'ouà¯e et la vue -, les cinq membres - les deux bras, les deux jambes et la tàªte, le buste étant le centre -, les cinq os formant le métacarpe, le métatarse et la boîte cranienne, etc. Envisagé comme le médiateur entre Dieu et l'univers, le cinq est considéré comme symbole de l'univers. Symbole de la volonté divine. Symbole de la perfection chez les Mayas. Symbole de la conscience incarnée - 4, Matière, + 1, Esprit. Symbolise la force et les limites de l'homme dans sa maîtrise sur l'Univers. Selon Thibaut De Langres, le chiffre 5 est attribué au monde pour certaines raisons. D'abord parce que le monde se meut suivant un mouvement circulaire, de màªme que le 5 quand on le multiplie par lui-màªme ou par les autres impairs revient périodiquement. Aussi est-il appelé en ce sens "périodique". Cinq années font un lustre, de "lustrare" qui signifie "faire le tour". D'autre part, le 5 est attribué au monde du fait qu'il est composé du premier pair et impair, 2 et 3. Le monde en effet, c'est-à -dire l'ensemble des choses, s'agrandit par le masculin et le féminin - pair est féminin et impair masculin. En Chine, c'est le nombre du Centre en plus d'àªtre considéré comme un nombre masculin porte-bonheur. Nombre nuptial chez les étrusques et les Romains parce qu'il est le premier nombre résultant de l'addition du premier nombre féminin et du premier nombre masculin.

6 : est un double triangle ou hexagone (six sommets), un triangle orienté vers le haut, le spirituel, un vers le bas, le matériel, un vers le bien, un vers le mal. Représente l'imperfection ou l'antiperfection, le pàªché, le Mal, selon la Bible. Mais il est aussi le nombre de l'épreuve, du travail et de la servitude dans la loi hébraà¯que, qui ordonnait de travailler pendant six jours, d'ensemencer la terre pendant six ans et qu'un esclave serve son maître pendant six ans. Chiffre de l'homme-animal, l'homme "avec la queue", encore au prise avec ses passions, étant non conscient de sa divinité. Mais il est aussi considéré comme étant tout simplement le chiffre de l'homme car c'est le sixième jour que Dieu créa le couple humain (Gn 1,26). Nombre parfait, selon Thibaut De Langres. Notre Seigneur fut conçu au sixième jour, naquit au sixième à¢ge et fut crucifié le sixième jour - le huitième à¢ge correspondant à  la béatitude qui suivra la résurrection des corps. Origine précise que 6 est le symbole de la passion du Christ qui a souffert le sixième jour. Selon Euclide, 6 est aussi le premier nombre parfait car il est égal à  la somme de ses parties aliquotes. Mentionnons au passage que les quatre autres nombres parfaits qui lui font suite sont 28, 496, 8128 et 33550336. Thibaut De Langres attribue aussi ce nombre à  Vénus, c'est-à -dire la fécondité parce que 6 est le produit du premier nombre pair par le premier impair et qu'il est considéré que tout nombre pair est féminin et tout impair est masculin. Sa forme est une courbe continue sans angle, sans trait. C'est l'amour total. Il est presque spiral, il s'appràªte à  aller vers l'infini. 6 est également la forme du foetus en gestation. Signe de la médiation entre le principe et sa manifestation. Chiffre de l'indécision et du choix qui s'impose. Nombre favorable lié à  la longévité.

7 : est le chiffre du sacré, de l'achévement des cycles, les 7 vies du chat, les 7 jours de la semaine, les 7 planètes. Lla nature offre un miroir d'achévement. C'est aussi le cycle de l'homme et celui de la création de la genèse. Le nombre 7, selon Ambroise, correspond à  l'Ancien Testament mais il le voit aussi comme le nombre représentant la virginité. Thibaut De Langres lui accorde aussi cet attribut parce qu'il est le seul des neuf premiers nombres qui n'engendre pas et le seul qui ne soit pas engendré. Il est considéré comme vierge et représentatif de l'Esprit-Saint auxquels sont attribuées les màªmes propriétés. Macrobe y va dans le màªme sens disant qu'il symbolise Minerve, née de son père sans passer par une mère. Le sept indique le sens d'un changement après un cycle accompli et d'un renouvellement positif. Nombre parfait et symbole de l'abondance divine, il est aussi selon la Bible le nombre du chà¢timent, de la purification et de la pénitence. Il est aussi attribué à  Satan qui s'efforce de copier Dieu se faisant le singe de Dieu. Ainsi la bàªte infernale de l'Apocalypse (Ap 13,1) a sept tàªtes. C'est le nombre de l'homme parfait, complet et parfaitement réalisé en tant que somme du quatre femelle et du trois mà¢le. Symbole de la totalité de l'Univers créé - 3 le ciel + 4 la terre - il exprime la création au sein de laquelle l'homme évolue. Saint Augustin voit le sept comme la perfection de la Plénitude. Il en faisait aussile nombre de la créature, considérant non la vie de celle-ci mais son devenir, l'évolution. Symbole de l'infini nombré dans son retour au principe, celui du serpent qui se mord la queue, d'après Abellio. Il serait aussi le chiffre de l'accomplissement dans l'espace-temps. C'est le nombre de l'initiation, c'est-à -dire l'union du manifesté avec l'infini. Symbole de vie éternelle chez les Egyptiens: il symbolise un cycle complet, une perfection dynamique. Chez les Indiens de la prairie et les Indiens Pueblo, le nombre sept représente les coordonnées cosmiques de l'homme. En Afrique et pour les Bambaras du Sénégal, sept est un symbole de la perfection et de l'unité. Les Dogons considèrent le nombre sept comme le symbole de l'union des contraires, de la résolution du dualisme, donc comme symbole d'unicité et de perfection. Il est aussi la marque du maître de la parole. Le sept symbolise la croix avec ses six directions plus le centre - étendues indéfinies se dirigeant vers le haut, le bas, la droite, la gauche, en avant et en arrière. Le dés symbolise le sept:  le dés lui-màªme, 1, ayant 6 faces.

8 : est le symbole de la justice. Chiffre de la perfection, de l'infini. En mathématique le symbole de l'infini est représenté par un 8 couché. Symbole du Christ cosmique. Chiffre figurant l'éternité immuable ou l'autodestruction. Il représente aussi le point d'arràªt de la manifestation. En Chine, le 8 exprime la totalité de l'univers. Chiffre de l'équilibre et de l'ordre cosmique, selon les Egyptiens. Chiffre exprimant la matière, il est aussi le symbole de l'incarnation dans la matière qui devient elle-màªme créatrice et autonome, régissant ses propres lois. Le nombre huit correspond au Nouveau Testament, selon Ambroise. Il est le symbole de la Vie nouvelle, de la Résurrection finale et de la Résurrection anticipée qu'est le baptàªme. Selon Clément d'Alexandrie, le Christ place sous le signe du 8 celui qu'il fait renaître. Représente la totalité et la cohérence de la création en mouvement. En Chine, il exprime la totalité de l'univers. Représente la terre, non dans sa surface mais dans son volume, puisque 8 est le premier nombre cubique. Les pythagoriciens ont fait du nombre 8 le symbole de l'amour et de l'amitié, de la prudence et de la réflexion et ils l'ont appelé la Grande Tetrachtys. A Babylone, en Egypte et en Arabie, il était le nombre de la duplication consacrée au soleil, d'o๠le disque solaire orné d'une croix à  huit bras. Le nombre 8 signifie la multiplicité, pour les japonais. Nombre favorable, associé à  la prospérité. C'est le nombre du repos, après le 7e jour de la création.

9 : est le symbole de l'indestructibilité, il en disparaît pas et est formé à  partir du triangle du 3 : 2*9 = 18 et 8+1 =9; 9 *3 = 36 et 3 +6 = 9 . Chiffre de la patience, de la méditation. Nombre de l'harmonie, il représente l'inspiration et la perfection des idées. Il est l'expression de "la puissance du Saint Esprit", selon Etchegoyen. Symbolise la plénitude des dons, la récompense des épreuves. Symbole de la création et de la vie en tant que rythme, imbrication et développement. En tant que produit de 3 x 3 , il est l'expression de la perfection, le symbole de la puissance virile, en plus d'àªtre associé au couple. Neuf est le nombre de celui qui accomplit la volonté divine. Selon la kabbale, c'est aussi le chiffre de l'accomplissement. Les francs-maçons en ont fait le nombre éternel de l'immortalité humaine. étant le dernier nombre simple, il est le nombre de finalisation ou de finition; c'est donc le plus complexe, qui marque le plein épanouissement de la série numérique. Ce chiffre était considéré comme sacré en Egypte et en Grèce. Nombre de l'homme, en tant que symbole numéral de sa gestation - neuf mois. Nombre symbolisant les choses terrestres et nocturnes, pour les Aztéques. Nombre de la hiérarchie, représenté par les neuf choeurs des Anges. Représente les trois manifestations divines dans les trois plans: monde de l'esprit, monde de l'à¢me, monde de la matière, ce qui donne une triple manifestation de la Trinité - 3 x 3. Symbole de la multitude, et d'après Parménide, concerne les choses absolues et est le symbole de la totalité de l'àªtre. Nombre favorable, associé à  l'éternité.

Il existe d'autres nombres symboliques

666 est le symbole de la bàªte, du mal en opposition à  888 nombre de Jésus.

Le NOMBRE D'OR qui a servi à  de nombreux ouvrages en architectures et d'oeuvres en art, nombre des belles proportions (dans le sens du beau non du joli) il s'agit du rapport 1 + racine carrée de 5 sur 2 soit 1/1,618 dans lequel deux dimensions sont alors entre elles dans la màªme proportion que la plus grande avec leur somme. Formule utilisée en architecture (pyramide de Chéops, Parthénon), sculpture, peinture. Dans lequel 1 + 6 = 7,� 1 - 8 = 7,� 1 + 6 + 1 + 8 = 16 et racine carrée de 16 = 4, chiffre de la matière, 1 - 6 = 5,�� 1 - 8 = 7 => 5 + 7 = 12.

11 :  Symbole de la lutte intérieure, de la rébellion et de l'égarement qui en résulte. Mais il représente aussi celui qui sort vainqueur des épreuves avec la connaissance qui en procède. Représente la transgression de la loi car il dépasse d'un le nombre dix, qui est celui du Décalogue. Pour ce fait, il représente l'armoirie du pàªché selon Saint Augustin. Le psaume 11 - numérotation du Vulgate - demande effectivement le chà¢timent des méchants. Les spéculations théoriques sur ce nombre confirment ce symbolisme. La somme des nombres 1 à  11 est de 66, qui multiplient onze par le nombre symbole du mal, le diabolique 6; par l'addition des deux chiffres qui le composent comme par sa lecture en chiffre romain, II, il rappelle le 2, nombre de la division et de la corruption. Nombre exprimant plus que le pàªché humain, c'est le pàªché en général ou cosmique, selon R. Allendy. Selon Peignot, c'est la force des témoins et de la Parole. Onze est donc le nombre du martyre, du témoignage et de la prophétie. Représente l'union du microcosme et du macrocosme - 5 + 6. Nombre de la connaissance de Dieu, selon les arabes, celle-ci passant par 11 étapes. Nombre relié aux mystères de la fécondité dans les traditions ésotériques africaines. Nombre représentant l'initiative individuelle mais s'exerçant sans rapport avec l'harmonie cosmique, par conséquent d'un caractère plutà´t défavorable. En chine, nombre représentant la voie- le Tao - du ciel et de la terre. C'est le nombre de l'union centrale du ciel, 6, et de la terre, 5.

22 : représente le mouvement, l'infini. Symbole de la manifestation de l'àªtre dans sa diversité et son histoire. Représente la création, qui est la manifestation du 21, selon R. Allendy. C'est entre autre la signification du "principe de différenciation, 2, s'ajoutant à  la différenciation initiale du Cosmos 20 pour en subdiviser les parties et engendrer, par ce moyen, le complexe mécanisme de la nature - 2 + 2 = 4. (...) Avec 22, nous voyons le jeu des initiatives particulières opposées - 22 = 11 x 2 -, s'équilibrer dans le mécanisme naturel". Symbolise la fin d'un cycle, et pour l'homme, la fin des réincarnations obligatoires sur terre.

 

Les figures géométriques

Les triangles sont liés aux théoriciens, les carrés aux réalisateurs, les pentagones aux créateurs. Les anciens et plus particulièrement les pythagoriciens ont noté les nombres avec des points. Ainsi 1 était écrit avec un point, 2 avec deux points, 3 avec trois points. Trois points forment un triangle, aussi dirent-ils que 3 est un triangulaire et que quatre est un carré. Trois est le triangulaire de 2. Les triangulaires se calculent de la façon suivante : Le triangulaire de 2 c'est : 1 + 2 = 3, le triangulaire de 3 c'est 1 + 2 + 3 = 6 ... Les nombres carrés sont d'une nature différente : Le carré de 1 c'est : 1 x 1 = 1; celui de 2 c'est 2 x 2 = 4 et ainsi de suite pour tous les nombres

5, 7,8 ne sont ni des carrés ni des triangulaires. Cinq est un pentagonale (ou un pentagone) 6 un hexagone, 7 un heptagone, 8 un octogone et 9 un ennéagone... Autrement dit ces nombres sont des polygones (des figures à  plusieurs angles).

Les pyramidauxt raduisent les possibilités qu'a le sujet de s'élever au dessus des faits.

Les doubles pyramidaux traduisent la faculté qu'a l'individu de tirer les conséquences du passé (entre autres des vies antérieures) ou des racines des choses, de comprendre les causes.

Les rectangulaires traduisent la capacité qu'a l'individu d'acquérir et de conserver des biens, des connaissances ou toute autre choses.

Les prismatiques traduisent la capacité qu'a l'individu de construire ou d'oeuvrer concrètement à  partir des biens ou des connaissances qu'il possède.

Les icosaèdres et les dodécaèdres traduisent les capacités d'harmonie avec l'Univers. Dans le cas de l'icosaédre, cette harmonie est sentimentale, méditative et intuitive. Dans celui du dodécaèdre elle est physique, mentale, cognitive ... En quelque sorte, le premier correspond à  la mystique quand le second correspond à  l'initiation.

Evidemment, plus un nombre a de formes, et plus il est riche de significations. Par ailleurs certaines formes sont peu compatibles entres elles. Ainsi, un seul nombre est à  la fois triangle et tétraèdre, ce nombre c'est 10. Cette singularité unique explique l'importance que les anciens (kabbalistes, pythagoriciens ... ) ont attaché à  sa signification.

Dans la vie moderne l'homme est de plus en plus réduit à  un numéro. Le nombre perd ainsi de plus en plus sa symbolique sacrée. On en trouve partout et les exemples de la vie quotidienne sont nombreux : date de naissance, nº de sécurité sociale, taille, poids, nº de téléphone, nº de plaque d'immatriculation, nº de compte, nº de passeport, de carte d'identité, ... l'homme est numéro.

D'un autre cà´té, la technique et la science moderne ne sont plus que nombres dans des ordinateurs, notre pensée màªme, peut se réduire à  des nombres...

 

En attendant, vous pouvez toujours nous consulter

Notre voyance très privée par téléphone sécurisé Consulter nos voyants en ligne par chat Internet

Voyance trs prive au 04 92 90 69 66

Voyance trs prive au 04 92 90 69 66

 

Vous aimerez aussi :